Italie - Squadra Azzura: Le duo Balotelli -
El Shaarawy contre les Pays-Bas

Publié par AFP le Mercredi 6 Février 2013 à 11h03 - Focus

La Squadra Azzura affronte en amicale une équipe des Pays-Bas, très rajeunie et privée de nombreux cadres, ce mercredi 6 février 2013 à Amsterdam. L'Italie mise beaucoup sur ses jeunes attaquants Mario Balotelli et Stephan El Shaarawy, désormais réunis à l'AC Milan.

crédit: AP Photo/Raffaele Rastelli, Lapresse
Stephan El Shaarawy et Kevin-Prince Boateng du Milan AC jubilent après un but contre Parme, le 29 septembre 2012
 

Le sélectionneur Oranje Louis van Gaal a décidé de se passer des joueurs en manque de temps de jeu en club. Malgré leur palmarès et leur statut, Wesley Sneijder, Arjen Robben, John Heitinga, Maarten Stekelenburg et Rafael van der Vaart sont victimes de cette politique d'un entraîneur qui mise "uniquement sur les hommes en forme".

Blessés, Nigel de Jong, Ibrahim Afellay et Luciano Narsingh seront également absents.

C'est donc un "onze" Oranje inédit qui donnera la réplique aux Italiens. Des joueurs encore méconnus au niveau international, comme Daley Blind (Ajax), Stefan de Vrij (Feyenoord) ou Marco van Ginkel (Vitesse), pourraient faire leurs débuts internationaux dans un match de prestige. Pas simple...

 

Car en face, le sélectionneur Cesare Prandelli va continuer à étudier de plus près le duo Balotelli-El Shaarawy qui a déjà fait des étincelles. Le premier avait offert au second le but "azzurro" lors de la défaite en amical contre la France le 14 novembre (2-1).

Pour leur premier match ensemble à l'AC Milan, dimanche, "Super Mario" (22 ans) a réussi un doublé contre l'Udinese (2-1), marquant d'abord sur une passe décisive du "Pharaon" (20 ans) avant de transformer à la dernière seconde un penalty obtenu par le même El Shaarawy.

Leur association sous le maillot "rossonero" est une nouvelle "merveilleuse", pour Prandelli: "En +Nazionale+ ils savent déjà ce qu'ils doivent faire".

 
"Fais parler de toi sur le terrain"
 

Le sélectionneur a prévenu qu'on ne pouvait pas garantir que le duo soit "un choix définitif", mais il va associer les deux symboles de la diversité italienne dans un 4-3-3, avec El Shaarawy, d'origine égyptienne, à gauche, et "Balo", d'origine ghanéenne, en pointe.

"Nous cherchons l'amplitude du front offensif que propose (l'entraîneur milanais) Allegri", a expliqué Prandelli, avec peut-être Antonio Candreva à droite dans le rôle dévolu depuis un mois au jeune Français Mbaye Niang au Milan. Le "Laziale" Candreva est favori mais Prandelli pourrait aussi aligner Alessandro Diamanti, finaliste de l'Euro.

Ce match contre les "Oranje" sera la première sélection de Balotelli, ex-Manchester City, en tant que joueur de Serie A.

 

"Je lui ai dit: fais parler de toi sur le terrain, a expliqué Prandelli au sujet de son tempétueux attaquant. Je le sens plus motivé, et comme ça nous pourrons mieux le surveiller, dans tous les sens du terme (rires)".

"Mario est devenu un personnage, même contre son gré. Ce qui compte c'est qu'il soit un personnage en tant que footballeur et rien d'autre", a ajouté le sélectionneur, défenseur de la première heure de Super Mario, souvent brillant avec l'Italie, comme à l'Euro (3 buts).

"Avec nous il s'est toujours bien comporté et nous n'avons jamais eu à le reprendre. Balotelli est un de ces talents comme il en passe une fois de temps en temps", a encore souligné Prandelli.

Il a salué enfin le talent naissant d'El Shaarawy: "Si un joueur marque 15 buts et reste en même temps généreux pour l'équipe, cela signifie qu'il a progressé très vite".

Sujet