Ligue 1: Jordan et André Ayew, absents de la
CAN, héros à Marseille

Publié par AFP le Samedi 2 Février 2013 à 20h55 - Focus

Les frères Ayew ne sont pas de l'aventure sud-africaine avec les Black Stars du Ghana pour la CAN 2013. Ils en profitent pour entretenir une forme olympienne et rejoindre André-Pierre Gignac au palmarès des buteurs marseillais, avec sept réalisations chacun.

crédit: David Vincent - AP - SIPA
Face à face Jordan Ayew et Martial Johan, lors du match Masreille contre Brest, le 2 décembre 2012, à Brest, en France
 

Non retenu dans l'équipe du Ghana, Jordan, le cadet, aurait pu se retrouver orphelin d'André. Mais, blessé, ce dernier n'a pu honorer sa sélection avec les Black Stars, pour le bonheur de l'OM.

Car André et Jordan, avec 14 buts à eux deux sur les 30 inscrits par l'OM en L1, se partagent avec André-Pierre Gignac le titre de meilleur buteur actuel de l'OM.

Auteur du but de la victoire fin décembre contre Saint-Etienne (1-0), l'aîné des frères Ayew a de nouveau marqué contre Montpellier (3-2) et offert une passe décisive, avant de trouver encore l'ouverture à Rennes il y a une semaine (2-2).

 

Jordan lui a répliqué à la fois contre Montpellier et face à Rennes, constituant de nouveau avec André un duo décisif. Au total, les deux frères ont inscrit six des sept derniers buts marseillais.

Si les deux fils d'Abedi Pelé totalisent chacun 10 buts depuis le début de la saison toutes compétitions confondues, ils sont cependant devancés par Gignac, avec deux longueurs d'avance.

Mais leur efficacité rapporte beaucoup: ainsi les sept buts d'André ont rapporté 17 points au club, soit un de plus que Gignac.

 

Grâce à ses 7 buts, Jordan a lui permis à l'OM d'engranger 13 points.

Si l'OM se doit de l'emporter dimanche face à Nancy, pour ne pas laisser le PSG s'envoler seul, son total aurait pu être supérieur sans une faute de Mandanda à Rennes qui a coûté la victoire (2-2) à la 89e minute, alors que grâce aux frères Ayew, les trois points du succès lui tendaient les bras.

"Il y a beaucoup de frustration car on aurait pu prendre les trois points, mais un point à l'extérieur contre une bonne équipe de Rennes, c'est quand même une petite satisfaction", avait commenté après coup André Ayew.

"Mais vu la physionomie du match, c'est dur à accepter, d'autant qu'on a fait beaucoup d'efforts. Dans le jeu, on est mieux que contre Montpellier. On peut faire mieux et on va monter en régime", a promis l'un des meilleurs buteurs de la tête de L1, malgré ses 1,76 m.

 

Ne pas se reposer sur un seul joueur

 

Pour son partenaire Mathieu Valbuena, avoir au sein de l'effectif trois joueurs à 7 buts, "c'est une force. Dédé Gignac est un buteur, mais tout le monde peut marquer".

"Jordan et Dédé Ayew peuvent jouer devant et marquer, moi aussi. Tout le monde peut aussi marquer et c'est bien de ne pas se reposer sur un seul joueur".

Quant au retour en forme d'André Ayew, pour Valbuena, "plus de joueurs sont en forme et mieux c'est pour le collectif. Tout le monde traverse des moments difficiles. André il marque des buts, amène sa tonicité, sa niaque, il aime aussi jouer dans le coeur du jeu. Le coach a beaucoup de choix, c'est bon".

 

"Et voir Jordan en grande forme, c'est bénéfique pour nous", conclut l'international, meilleur passeur de l'OM (5 passes) pour deux buts cette saison en L1.

Quant à Elie Baup, il voit "comme une force" le fait de posséder autant de buteurs. "Sept buts chacun c'est bien, ils iront plus haut, je leur souhaite".

"Compter dans nos rangs des buteurs efficaces comme André, Jordan et André-Pierre, ça peut surprendre l'adversaire. Dans toutes les stratégies, s'il peut y avoir une part de surprise, c'est positif".

Sujet