Sierra Leone, Charles Taylor devant le juge

Publié par Africanaute le Mercredi 23 Janvier 2013 à 14h09 - Focus

Le procès en appel de l'ex-président du Liberia Charles Taylor, condamné en première instance à 50 ans de prison pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre, s'est ouvert ce mardi 22 janvier 2013, devant le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL).

Président du Liberia de 1997 à 2003, Charles Taylor avait été reconnu coupable en avril 2011 d'avoir "aidé et encouragé" une campagne de terreur visant à obtenir le contrôle de la Sierra Leone, dans le but d'exploiter ses diamants. La guerre civile qui a éclaté dans ce pays a fait 120.000 morts entre 1991 et 2001.

Selon les juges, Charles Taylor avait notamment fourni armes et munitions aux rebelles sierra-léonais du Front révolutionnaire uni (RUF) sans pour autant avoir le contrôle direct de ces rebelles.

L'accusé, qui plaide non coupable, et le procureur, qui avait requis une peine de 80 ans de prison et estime que M. Taylor aurait également dû être reconnu coupable d'avoir donné des ordres directs aux rebelles, ont tous deux interjeté appel.

Le procès en appel est prévu pour durer deux jours.

Crédit photo : Peter Dejong - AP - SIPA

Leidschendam, Pays-Bas, 22 janvier 2013. L'ancien président libérien Charles Taylor comparait devant le Tribunal spécial pour la Sierra Leone

6 photos :
/

Sujet