L'Afrique du Sud n'aura pas de Premier
ministre

Publié par Xinhua le Jeudi 20 Decembre 2012 à 13h30 - Politique

Le Congrès national africain (ANC), a par la voix de son secrétaire général Gwede Mantashe, déclaré le jeudi 20 décembre 2012 que l'Afrique du Sud n'avait pas pour projet de restructurer le gouvernement.

ANC
 

Il faisait référence aux inquiétudes concernant l'avenir du vice-président Kgalema Motlanthe, qui n'a pas réussi à prendre la place du président Jacob Zuma à la tête de la présidence de l'ANC lors de la 53ème Conférence élective du parti, qui s'achève aujourd'hui jeudi à Bloemfontein, province de Free State.

Cyril Ramaphosa, vétéran de l'ANC et homme d'affaires accompli, a été élu vice-président de l'ANC.

Des rumeurs ont alors circulé qui laissaient entendre que M. Motlanthe allait être rappelé par le parti et qu'un poste de Premier ministre serait créé pour M. Ramaphosa.

Mais M. Mantashe a affirmé: "Nous n'avons pas nommé Ramaphosa Premier ministre de la République".

"Comme nous l'avons déjà dit auparavant, le débat concernant le Premier ministre n'a pas lieu d'être car le vice-président de la république est le Premier ministre de facto", a-t-il ajouté.

Sujet