Congo, la CPI acquitte Ngudjolo

Publié par Xinhua le Mardi 18 Decembre 2012 à 16h56 - Justice

La Cour pénale internationale (CPI) a acquitté mardi le leader de la milice congolaise, Mathieu Ngudjolo Chui, accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

crédit: © ICC-CPI
Fatou Bensouda, le bureau du procureur et les représentants des victimes au procès de Thomas Lubanga Dyilo à la CPI, le 10 Juillet 2012.
 

M. Ngudjolo, 42 ans, était accusé de trois chefs de crimes contre l'humanité et de sept chefs de crimes de guerre qui auraient été commis pendant une attaque contre le village de Bogoro dans la région d'Ituri le 24 février 2003.

D'après les juges, il n'a pas été prouvé que M. Ngudjolo occupait la fonction de commandant pendant l'attaque. Aussi, l'accusation n'a pas réussi à complètement prouver qu'il était responsable des crimes qu'il était accusé d'avoir commis.

La Cour a souligné que le verdict ne signifiait pas qu'aucun crime n'ait été commis à Bogoro.

"Le fait de décider qu'un accusé n'est pas coupable ne signifie pas nécessairement que la Chambre le reconnaît innocent", a indiqué la cour.

"Une telle décision ne fait que démontrer que les preuves présentées pour appuyer sa culpabilité n'ont pas permis à la Chambre de prononcer une condamnation au-delà du doute raisonnable ", a-t-il ajouté.

M. Ngudjolo a été transféré au centre de détention de la CPI à La Haye en février 2008.

Sujet