L'Afrique du sud enregistre un faible taux
d'internautes

Publié par Xinhua le Mercredi 28 Novembre 2012 à 14h56 - Sciences

Même si l'Afrique du Sud est le pays le plus connecté du continent africain, sa proportion d'internautes est inférieure à celles de pays latino-américains à niveau de vie moyen, révèle une étude universitaire.

En moyenne, 34% des adultes sud-africains utilisent Internet, alors qu'ils sont 51% en Colombie, selon un sondage réalisé par des chercheurs de l'Université de Wits de Johannesburg, portant sur l'utilisation d'Internet au sein de la société sud-africaine.

 

Parmi les 66% de Sud-Africains qui ne sont pas connectés, 50% des non-utilisateurs déclarent ne pas savoir ce qu'est Internet, et seulement 4% possèdent un ordinateur, montre cette étude.

L'un des obstacles majeurs à l'accès à Internet est la méconnaissance de l'anglais écrit. Selon l'étude, environ un adulte sur cinq ne peut lire et écrire facilement en anglais, et presque qu'aucune de ces personnes (seulement 3% d'entre elles) utilisent Internet.

 

"Tant que l'Internet en Afrique du Sud ne sera pas beaucoup plus ouvert aux diverses langues, et tant que les vitesses de connexion ne seront pas assez rapides pour permettre un accès aisé aux contenus audio et vidéo aussi bien qu'aux textes, alors des millions de Sud-Africains qui devraient faire partie de la nouvelle vague d'utilisateurs resteront coupés d'Internet", indique un communiqué de presse diffusé par l'Université de Wits.

 

Malgré le faible pourcentage d'internautes actuellement, l'accès à Internet a plus que doublé ces quatre dernières années, selon cette étude, qui prédit que plus de la moitié de la population sera connectée d'ici 2014 et plus des deux tiers d'ici 2016.

Cette étude se base sur des entretiens réalisés en tête à tête auprès d'un échantillon représentatif de 1 589 adultes sud-africains résidant en zones urbaines et rurales.

Sujet