UE: le Rwanda à l'ordre du jour du conseil
des ministres

Publié par Panapress le Mardi 13 Novembre 2012 à 13h56 - Communiqué

Les sanctions contre le Rwanda ont été inscrites sur l'ordre du jour du conseil des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne (UE) , prévu le 19 novembre à Bruxelles, annonce un communiqué publié mardi.

Selon ce communiqué, les ministres européens examineront la possibilité de décréter des sanctions ciblées contre les dirigeants du groupe rebelle congolais du M23.

Un fonctionnaire européen ayant requis l'anonymat a indiqué qu'il n'était pas exclu que des sanctions soient prises contre le ministre rwandais de la Défense, James Kabarebe, accusé par les experts de l'ONU d'être le commandant du groupe des mutins du M23.

Les sanctions ciblées portent généralement sur l'interdiction du dirigeant visé de voyager en Europe et la saisie de ses biens et avoirs en banque en Europe.

 

Des combattants du M23 capturés par la Mission des Nations unies en RD Congo (MONUSCO) ont désigné le général James Kaberebe, comme le commandant du groupe rebelle congolais qui a déclenché une insurrection qui a provoqué le déplacement des dizaines de milliers de femmes et d'enfants, créant ainsi une véritable catastrophe humanitaire dans le Kivu, à l'est de la RD Congo.

 

On rappelle que dans le cadre des sanctions contre le Rwanda, la Belgique avait décidé récemment de mettre fin à la coopération militaire avec ce pays, suivant en cela d'autres pays européens comme la Suède et les Pays Bas qui ont déjà suspendu leur coopération avec ce pays .

L'Union européenne a déjà décidé de ne plus financer de nouveau projets de développement au Rwanda après l'expiration des opérations d'aide actuellement en cours.