La surpêche, un véritable souci pour la
l'Afrique

Publié par Panapress le Lundi 22 Octobre 2012 à 11h33 - Economie

La surpêche fait perdre à l’Afrique environ un million de tonnes de poissons par an, indique un document de base de la 8ème conférence pour le développement de l’Afrique qui s'ouvre ce lundi 22 octobre 2012 à Addis-Abeba, en Ethiopie.

Selon ce document dont la PANA a obtenue copie, ce phénomène nuit à la productivité des écosystèmes marins du continent et constitue une perte énorme à la fois en termes de revenus potentiels et d’incidences sur la sécurité alimentaire.

Pour les experts, "une perte de un million de tonnes équivaut en poids à une perte de un million de boeufs par an et il est clair qu’une telle perte a d'importantes répercussions sur la sécurité alimentaire du continent".

Même si des estimations similaires n’existent pas encore pour la pêche continentale, les experts estiment que la situation est très probablement semblable.

 

D’après les études de la FAO et le Plan d'action du NEPAD (2005), l'Afrique n’a pas encore exploité l’énorme potentiel que l'aquaculture présente pour le continent.

Le fait que la pêche et l'aquaculture africaines ne soient pas à la hauteur de leur potentiel économique est une question importante qui doit être examinée d'urgence, indiquent ces études.

Le 8ème Forum pour le développement de l’Afrique (ADF-VIII) s'ouvre lundi soir à Addis-Abeba sur le thème: "Gestion et mobilisation des ressources naturelles au service du développement de l’Afrique".

Grande réunion biennale de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), le Forum pour le développement de l’Afrique est un cadre multipartite de débats et de discussions qui vise à lancer des stratégies concrètes en faveur du développement de l’Afrique en vue d’établir un agenda pour le développement piloté par l’Afrique, fondé sur le consensus et des programmes spécifiques à mettre en oeuvre.

Sujet