Coopération: La Corée du Sud et l'Afrique
adoptent un plan d'action

Publié par Panapress le Mardi 16 Octobre 2012 à 12h48 - Economie

Les représentants du gouvernement sud-coréen et des Etats africains parties à la coopération au sein de la KOAFEC ont adopté, le mardi 16 octobre 2012 à Séoul (Coree du Sud), à l'issue de leurs travaux, le Plan d'action 2013-2014 dont les projets, répartis en six domaines prioritaires, devraient contribuer à la mise en oeuvre d'un développement économique inclusif du continent.

Les six domaines prioritaires comportent 37 projets répartis sur une base régionale, avec en tête l'Afrique de l'Est (12 projets), suivie des projets à dimension continentale (11), puis par l'Afrique du Nord (7), l'Afrique australe (4), l'Afrique centrale (2) et l'Afrique de l'Ouest (1).

L'enveloppe financière destinée à la mise en oeuvre de ces projets s'élève à environ 587 millions de dollars US dont la part de lion est allée aux projets à réaliser dans le cadre du développement des infrastructures ($369,7 millions), suivis de la Technologie de l'Information et de la Communication ($61,9 millions), des ressources humaines ($51,1 millions), de l'Agriculture ($47 millions), de la Croissance "verte" ($45,3 millions) et du partage des expériences ($11,8 millions).

 

La Déclaration conjointe, qui a sanctionné les travaux de la conférence, est revenue sur la notion de "développement inclusif, pour mettre l'accent sur un des objectifs primordiaux de ce concept de développement, selon lequel "tous les groupes sociaux doivent participer au développement économique et en partager les fruits".

Cette inclusion sociale s'avère indispensable dans une Afrique où l'absence d'une distribution équitable des opportunités et bénéfices économiques se trouve à l'origine des difficultés que ressentent les pays du continent à mobiliser leurs potentialités en faveur de leur développement, à édifier leur intégration sociale et à retrouver une stabilité favorable à leur propre insertion dans le système économique mondial.

 

Aussi la Corée s'engage-t-elle à financer le partage avec l'Afrique de ses expériences en matière de sécurité sociale et à apporter son soutien au développement de l'Education en Afrique, à travers l'augmentation de ses taux de transfert de l'enseignement primaire à l'enseignement supérieur, l'adéquation des politiques éducationnelles avec celles du développement économique, ainsi que l'amélioration de son système de formation technique et professionnelle.

La conférence de presse co-presidée par le ministre coréen de la Stratégie et des Finances, M. Jaewan Bahk, et le président de la BAD, M. Donald Kaberuka, a plutôt permis d'apporter l'éclairage nécessaire au sujet des meilleures manières de s'inspirer des expériences sud-coréennes, M. Donald Kaberuka ayant insisté particulierement sur le besoin de tirer profit des réussites de la Corée du Sud, plutôt que de reproduire exactement ses recettes.

Sujet