Afrique : la production aquacole est faible
malgré des efforts

Publié par Xinhua le Jeudi 27 Septembre 2012 à 3h34 - Agriculture

La production aquacole de l'Afrique est faible malgré d'importants efforts fournis par certains pays du continent, a affirmé mercredi à Dakar le secrétaire exécutif de la Conférence ministérielle sur la coopération halieutique entres les Etats africains riverains de l'Océan Atlantique (COMHAFAT), Hachim El Ayoubi.

Selon lui, le continent africain représente 1,8% de la production aquacole mondiale, dont seulement 0,5% en Afrique subsaharienne et 1,30% en Afrique du Nord.

"Pourtant, des efforts importants ont été faits dans certains pays de notre zone comme la Namibie, le Gabon, le Ghana et le Maroc qui ont enregistré des progrès significatifs en matière de mariculture et leur succès peut être capitalisé au bénéfice des autres pays de la conférence", a ajoute M. El Ayoubi qui s'adressait à la presse en marge d'un symposium sous-régional sur le thème: "Potentiel de la mariculture commerciale en Afrique".

La COMHAFAT, organisation intergouvernementale créée en 1989, regroupe 22 Etats situés sur la côte Atlantique. La structure élabore des stratégies, formule des recommandations, veille à l'harmonisation des dispositifs de gestion des pêches. Elle soutient également la coopération régionale et oeuvre au renforcement des capacités dans les domaines de la surveillance et de la recherche.

Sujet