Mali, enquête sur l'attaque des rebelles
touaregs à Aguel’hoc

Publié par Panapress le Mardi 31 Janvier 2012 à 13h17 - Justice, Société

Bamako, Mali (PANA) - Le gouvernement malien a annoncé la mise en place d'une commission d’enquête pour faire la lumière sur les atrocités commises par les rebelles touaregs à Aguel’hoc, dans le nord du Mali, en proie actuellement à des attaques de combattants libyens d’origine malienne, rentrés de Libye après la chute de Mouammar Kadhafi.

Selon un communiqué de la présidence malienne, publié lundi dans la soirée, cette commission d’enquête devra faire toute la lumière sur ces évènements et saisir, le cas échéant, les juridictions nationales et les instances internationales compétentes.

Dans son communiqué, le gouvernement malien a salué "le comportement héroïque et professionnel des forces armées et de sécurité qui au prix du sacrifice ultime ont accompli leur mission de protection des populations".

 

Le 24 janvier dernier, rappelle-t-on, des combattants rentrés de Libye, assimilés à des rebelles touaregs, appuyés par les éléments d'Al Qaida pour le Maghreb islamique (AQMI) et d’autres assaillants ont attaqué Aguel’hoc, dans la région de Kidal, dans l'extrême-nord du pays, où ils se sont livrés à des atrocités sur les populations.

Plusieurs personnes civiles et militaires, de même que des assaillants ont été tués, mais on ignore le bilan exact de l'attaque

Depuis quelques jours, des combattants d’ethnie touarègue rentrés de Libye, regroupés au sein du Mouvement pour la libération nationale de l’Azawad (MNLA) et puissamment armés, se livrent à des attaques de plusieurs localités des trois régions du nord du Mali - Tombouctou, Gao et Kidal - pour réclamer l’indépendance de la partie septentrionale du Mali. 

Sujet