Afrique du Sud, un chef rebelle de la RDC
arrêté au Cap

Publié par Xinhua le Dimanche 10 Février 2013 à 19h51 - Politique

Un chef des rebelles de la République démocratique du Congo (RDC) a été arrêté le vendredi 8 février 2013 au Cap.

L'homme arrêté devrait être transféré à Pretoria, capitale sud- africaine, et faire face à des accusations en vertu de la loi sur l'aide militaire étrangère, d'après le reponsable sud-africaine chargé de l'enquête sur les crimes prioritaires, Paul Ramoloko.

"Nous avons arrêté cet homme qui était le meneur du complot visant à renverser le président de la RDC", a affirmé M. Ramoloko sans révélé l'identité de l'homme arrêté, qui va comparaître devant la Cour régionale de Pretoria.

Cette arrestation porte à 20 le nombre des personnes qui seraient impliquées dans le complot contre le pouvoir de Kinshasa. La police sud-africaine avait arrêté mardi dans la province de Limpopo 19 membres présumés de ce complot, dont un ressortissant américain, à l'issue d'une enquête de plusieurs mois.

Ces hommes sont venus en Afrique du Sud pour suivre une formation militaire spéciale dans le but de renverser le gouvernement de la RDC, selon l'Autorité nationale des poursuites judiciaires de l'Afrique du Sud (NPA).

On ne sait pas combien de rebelles de la RDC sont présents en Afrique du Sud, alors que la police sud-africaine a révélé qu'au moins deux d'entre eux sont encore en cavale.

Jeudi, les 19 suspects ont comparu devant la Cour régionale de Pretoria.

Le gouvernement sud-africain a déclaré à plusieurs reprises qu'il s'oppose à toute tentative de renverser un gouvernement par des moyens militaires.