Libye, la CPI demande le transfert d'Abdallah
Senoussi

Publié par Xinhua le Vendredi 8 Février 2013 à 18h18 - Justice

La Cour pénale internationale ( CPI) a demandé ce vendredi 8 février 2013, à Tripoli de transférer l'ancien chef des renseignements de Kadhafi, Abdallah Senoussi, pour répondre aux accusations de crimes contre l'humanité dont il est l'objet.

Abdallah Senoussi
 

La cour basée à La Haye a également demandé à la Libye de permettre à Ben Emmerson, un avocat britannique désigné par la CPI de défendre Senoussi, qui est également le beau frère du défunt leader Mouammar Kadhafi.

Le porte-parole du procureur général libyen Taha Barra a déclaré à Xinhua que la demande de la CPI n'est qu'une procédure standard, ajoutant que le gouvernement a demandé de juger M. Senoussi en Libye.

La CPI a indiqué que la Libye doit se conformer à la demande d'extradition de M. Senoussi, mais Barra a déclaré que la Libye ne souhaite pas extrader M. Senoussi parce que la justice libyenne est capable de le juger de manière équitable.

Taha Barra a déclaré en janvier que les enquêtes ont été menées par le procureur général sur le cas M. Senoussi, et va le traduire en justice dans deux semaines.