Le Mali s'engage à respecter les droits de
l' homme

Publié par Xinhua le Vendredi 8 Février 2013 à 9h00 - Justice

Le gouvernement malien a réitéré son engagement à respecter les droits de l'homme et les principes du droit international humanitaire.

Tiéna Coulibaly
 

Cet engagement est contenu dans une déclaration signée jeudi par cinq ministres du gouvernement malien dont les domaines d'intervention concernent le respect des droits de l'homme et du droit international humanitaire.

La déclaration, qui sera traduite dans les langues les plus utilisées du pays, devrait être affichée dans toutes structures et lieux publics sur toute l'étendue du territoire national, a précisé le ministre malien de l'Economie et des finances, Tiéna Coulibaly, assurant l'intérim du Premier ministre.

Le ministre malien de la Justice Malick Coulibaly a affirmé que l'engagement de son pays pour le respect des droits de l'Homme et du droit international Humanitaire est synonyme de "lutte acharnée contre l'impunité sur toutes ses formes" et a rappelé quelques mesures prises par son département.

Il s'agit notamment de "la saisine de la Cour pénale internationale et la chambre criminelle de la cour suprême du Mali sur les crimes commis dès la prise des villes du nord du pays par les bandits armés et les mouvements islamistes".

Le ministre malien de la Défense et des Anciens combattants, le général Yamoussa Camara, a mis l'accent sur la protection des droits de l'homme en période de conflit armé, notamment les " mesures prises pour le respect des principes fondamentaux et des obligations positives du droit international".