Mali, la France n'augmentera plus le nombre
de ses soldats

Publié par Xinhua le Mercredi 6 Février 2013 à 12h33 - Politique

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a déclaré ce mercredi 6 février 2013, que l'effectif de 4000 soldats français au Mali ne sera pas augmenté.

crédit: A. Gelebart - 20 Minutes - Sipa
Liban, Dayr Kifa, le 14 septembre 2012. Visite du ministre de la defense francais Jean Yves Le Drian au Liban sud dans le poste francais 9.1 de la Finul sous mandat ONU.
 

"Nous sommes aujourd' hui au format maximum. Nous sommes 4 000, nous n'irons jamais au-delà. Mais on pourra commencer à diminuer dès que le relais se fera", a fait savoir mercredi matin sur Europe 1 le ministre français.

"4 000 Français, 4 000 Africains, ce qui veut dire que le passage progressif de la présence française militaire à la présence militaire africaine pourra se faire relativement rapidement et qu' à partir de quelques semaines on pourra commencer à diminuer notre format", a-t-il poursuivi.

De son côté, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a estimé mercredi dans un entretien au quotidien Metro que les soldats français pourraient entamer leur retrait du Mali en mars.

"Je pense qu'à partir de mars, si tout se passe comme prévu, le nombre de troupes françaises devrait diminuer", a-t-il indiqué.

Tout en rappelant que la France "n'a pas vocation à rester", M. Le Drian a souligné lors de son entretien radiophonique que les soldats français resteront "le temps qu'il faudra pour que le Mali retrouve son intégrité et sa souveraineté (...) et jusqu'à ce que les forces maliennes et africaines soient en situation de relais".

Mi-janvier, le président Hollande avait fixé à 2 500 le nombre maximum de soldats français devant être déployés au Mali, où la France intervient militairement depuis le 11 janvier pour défaire les rebelles du Nord et redonner une "intégrité territoriale" au pays.

Sujet