Nouvel An chinois - Beijing limite la vente
des feux d'artifice à cause de la pollution

Publié par Xinhua le Mercredi 6 Février 2013 à 9h16 - Monde

Les autorités de Beijing ont décidé de réduire les stocks de feux d'artifice à l'approche du Nouvel An lunaire chinois. Elles demandent, par ailleurs, au public de limiter l'utilisation de ces articles.

Trois revendeurs autorisés à Beijing proposeront des feux d'artifice jusqu'à la fête des lanternes, au 15e jour du premier mois lunaire.

Selon un responsable du Bureau des feux d'artifice et des pétards de Beijing, 750.000 cartons de feux d'artifice seront mis en vente cette année, contre 810.000 en 2012. Le nombre de boutiques franchisées proposant ces produits est passé de 1.429 l'année dernière à 1.337 cette année.

En réponse aux préoccupations du public concernant l'impact de l'orgie pyrotechnique sur la pollution atmosphérique pendant les vacances, le responsable a appelé les habitants de Beijing à lancer moins de feux d'artifice au cours des célébrations de la fête du Printemps.

Du 1er au 28 janvier, Beijing a connu 23 jours de smog, environ 10 jours de plus que la moyenne de la même période durant les 10 dernières années. Il s'agit également du plus long cycle de pollution enregistré durant cette période depuis 1954, a indiqué Liang Xudong, chef de l'Institut de météorologie urbaine de Beijing.

Selon des données météorologiques, la densité moyenne des particules PM 2,5 en janvier à Beijing était de 180 microgrammes par mètre cube, soit environ 30% de plus que durant la même période entre 2009 et 2011.

Sujet