Les Etats-Unis annulent une partie de la
dette ivoirienne

Publié par Panapress le Samedi 2 Février 2013 à 10h06 - Economie

L'ambassadeur américain, Phillip Carter III et la ministre ivoirienne de l'Economie et des finances, Mme Nialé Kaba ont signé le vendredi 1er février 2013 un accord pour l'annulation de la dette ivoirienne qui s'élève à 214 millions de dollars.

Kaba Nialé
 

Cet accord d’annulation de dettes concerne les investissements du Département d’Etat pour l’agriculture, l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) et l’Export-Import Bank des Etats-Unis.

"Les Etats-Unis croient que le progrès de la Côte d’Ivoire passe par la croissance de l’économie. Cet accord permettra au gouvernement ivoirien de concentrer son attention et de consacrer des fonds à l’amélioration des infrastructures telles que les autoroutes et les ponts et à des secteurs dont celui de la santé et de l’éducation", a expliqué M. Carter III.

Soulignant la solidité du partenariat entre les Etats-Unis et la Côte d’Ivoire, M. Carter III a indiqué que l’annulation de la dette était "un important instrument qui permet à des pays de se développer et de prospérer".

Selon lui, la signature de cet accord est l’une des étapes menées pour donner à la Côte d’Ivoire les outils nécessaires pour amorcer son développement.

La décision des Etats-Unis d’effacer la dette de la Côte d’Ivoire a été formalisée à l’issue des réunions du Club de Paris en juin 2012 après l'atteinte par la Côte d’Ivoire du point d’achèvement de l’Initiative des pays pauvres très endettés (PPTE).

Sujet