Revue de la presse ivoirienne du 2 février
2013

Publié par Xinhua le Samedi 2 Février 2013 à 9h06 - Médias

Voici les principales informations de journaux ivoiriens parus samedi :

FRATERNITE MATIN

 

Les Etats-Unis, à travers leur ambassadeur en Côte d'Ivoire, Phillip Carter III, et la ministre ivoirienne chargée de l' Economie et des Finances, Kaba Nialé, ont signé vendredi un accord pour l'effacement d'une partie de la dette de la Côte d'Ivoire.

Au total 214 millions de dollars (environ 107,2 milliards de francs CFA) soit 98,37% du stock de la dette à l'égard des Etats-Unis ne sont plus qu'un souvenir. "Le partenariat entre les Etats-Unis et la Côte d'Ivoire est fort et l'annulation de cette dette est une démonstration importante.

De ce fait, les Etats-Unis estiment qu' un avenir prospère pour la Côte d'Ivoire réside dans la croissance de l'économie", a commenté Phillip Carter III. La Côte d'Ivoire reste devoir aux Etats-Unis d'Amérique la somme de 3,56 millions de dollars.

 

LE NOUVEAU REVEIL

 

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a énuméré les principes qui doivent se traduire par des actions fortes en cette année 2013 dans le secteur de la santé. "Le gouvernement a pleinement conscience des conditions de travail particulièrement difficile de nos médecins et de nos agents de santé et s'est engagé fermement à tout mettre en oeuvre pour corriger ces situations" y compris, a-t-il dit, le déficit au niveau du plateau technique qui s'est dégradé ces dernières années avec la crise. Duncan a indiqué les travaux qui seront réalisés dans le cadre du Plan national de développement (PND). "Au titre du contrat de désendettement (CDD, avec la France), une enveloppe de 45,7 milliards de francs CFA est prévue sur la période 2013-2015 pour le secteur de la santé. Elle couvre notamment l'intensification de la politique de planification familiale et le renforcement du service santé ivoirien", a-t-il dit.

 

L'INTELLIGENT D'ABIDJAN

 

Le ministre du Commerce, de l'Artisanat et de la Promotion des PME, Jean-Louis Billon, a dévoilé vendredi un pan de la feuille de route qu'il compte déployer pour la réussite de sa mission à la tête de son département ministériel.


Cette feuille de route comprend entre autres la lutte contre la cherté de la vie, l' organisation de l'activité commerciale, du secteur de l'artisanat. S'attaquant à la racine de la cherté de la vie en Côte d'Ivoire, Jean Louis Billon pense que c'est la corruption et la mal gouvernance dans de nombreux services qui justifient cette situation. C'est la raison pour laquelle, il appelle à la vigilance de tous les Ivoiriens et à l'interpellation des autorités.

Sujet