CAN 2013, Ghana et Mali en quart, RDC et
Niger rentrent à la maison

Publié par AFP le Lundi 28 Janvier 2013 à 20h12 - Can 2013, Sports

Le Ghana s'est qualifié avec la manière pour les quarts de final de la CAN 2013, suite à une véritable correction infligée au Niger 3-0. Les Maliens rejoignent les Blacks Stars grâce au nul (1-1) obtenu face à la RDC.

crédit: Schalk van Zuydam - AP - SIPA
Port Elizabeth, Afrique du Sud, 28 janvier 2013.John Paintsil et ses coéquipiers célèbrent un but, lors du match Ghana-Niger comptant pour la coupa d'Afrique des Nations.
 

Le Ghana, qui finit en tête du groupe B, affrontera samedi le Cap-Vert, tandis que le Mali, 3e de la dernière édition, rencontrera l'Afrique du Sud, le pays organisateur. La Côte d'Ivoire, grand favori de l'épreuve, s'était également qualifiée pour le top 8 samedi dernier après sa deuxième victoire en deux matches.

Aucun suspense à Port Elizabeth: le Ghana n'a fait qu'une bouchée du modeste Niger, bouchée marquée par le retour d'appétit de Gyan, auteur d'un but (6e), d'une passe décisive pour Atsu (23e) et d'une tête aboutissant au troisième but signé Boye (49e).

Les Ghanéens ont répondu présent après s'être montrés légers face à la RD Congo (2-2) puis laborieux contre le Mali (1-0). Ils seront à nouveau largement favoris en quart, dans un match entre des Black Stars qui ont fréquenté au moins le dernier carré lors des trois dernières éditions, et des Requins bleus qui participent à leur première CAN.

Le Niger de son côté, pour sa deuxième participation au tournoi continental, en sort avec le premier point de son histoire en poche, obtenu face à la RD Congo (0-0), et après avoir donné du fil à retordre au Mali (1-0).

Le Mali justement est passé en quart en s'appuyant sur un bloc défensif très efficace à Durban. Si la RDC a marqué le but le plus rapide de la compétition sud-africaine, lorsque LuaLua était déséquilibré dans la surface, injustice que Mbokani a redressée en transformant son penalty (3e), Samassa égalisait peu après au deuxième poteau sur un centre de Tamboura (14e).

Et le sélectionneur français de la RDC, Claude Le Roy, voit sa 7e CAN (record) s'arrêter là.

Sujet