CAN 2013, la RDC face à son destin contre le
Mali

Publié par Panapress le Lundi 28 Janvier 2013 à 15h37 - Can 2013, Sports

Les léopards de la RDC vont confronter le fer avec les Aigles du Mali, dans le cadre du match comptant pour la dernière journée de la poule B. Une victoire qualifierait automatiquement les Congolais pour les quarts de final quand leurs adversaire du jour eux, pourraient se contenter d'un nul.

Les Léopards de la RDC
 

En effet, grâce à une victoire (1-0) sur le Niger lors de leur premier match de poule, le Mali compte trois points et occupe la deuxième place derrière le Ghana (4 points).

D'autre part, la RDC a fait match nul lors de ses deux précédentes rencontres et se retrouve avec deux points seulement.

Par conséquent, le match, qui se jouera dans le stade Moses Mabhida de 54.000 places, est à quitte ou double pour la RDC.

Le sélectionneur des "Léopards", Claude Le Roy, le coach étranger qui compte le plus grand nombre de participations en phase finale de la CAN (7), est conscient du défi et a par conséquent opté pour une approche offensive durant cette rencontre.

"C'est un grand match pour nous, c'est comme une finale. Nous savons ce que nous avons à faire. Notre objectif était tout d'abord de nous qualifier à la Coupe d'Afrique des nations, après cela nous faisons les choses étape par étape. Nous sommes confiants; nous savons que le Mali est une bonne équipe. Mais nous savons ce que nous faisons", a-t-il déclaré en prélude à ce match.

Il a toutefois expliqué: "durant les deux précédents matches, nous avions la possession de balle. Notre milieu de terrain n'est pas défensif et ça peut nous mettre en danger, mais en même temps cela peut nous profiter en créant du mouvement. Nous avons joué contre le Ghana; nous avons joué contre le Niger, pas bien d'ailleurs, nous avons raté beaucoup d'occasions dans cette partie. Je pense que nous serons prêts contre le Mali. Pour 20 de mes joueurs, c'est leur première CAN".

Pour sa part, le sélectionneur du Mali, Patrice Carteron, l'autosatisfaction n'est pas de mise, d'où son avertissement aux joueurs pour qu'ils ne sous-estiment pas la RDC.

"C'est est une bonne équipe. Ils ont également un bon sélectionneur, Claure Leroy, qui est expérimenté et s'est déjà qualifié pour des quarts de finale par le passé. Nous savons que ce sera difficile de se qualifier. Nous sommes aussi déterminés à aller en quart de finale", a-t-il fait remarquer.

Pour Carteron, même si un match nul suffit à son équipe pour accéder aux quarts, il préfère une victoire nette.

Sujet