Le pape Benoît XVI invite les catholiques
sur les réseaux sociaux

Publié par AFP le Jeudi 24 Janvier 2013 à 13h51 - Religion

Lors de son message annuel sur les communications sociales, le pape Benoît XVI a invité ce jeudi 24 janvier 2013, les catholiques à être pleinement présents sur les réseaux sociaux, vecteurs de "dialogue" et de "débat".

crédit: AP Photo - Alessandra Tarantino
Le pape Benoît XVI arrive à son audience générale hebdomadaire dans la salle Paul VI au Vatican, le mercredi 28 novembre 2012.
 

"Ces espaces, quand ils sont bien valorisés, contribuent à promouvoir des formes de dialogue et de débat qui, si elles sont effectuées avec respect, attention pour la vie privée, responsabilité et fidélité à la vérité, peuvent promouvoir efficacement l'harmonie de la famille humaine", affirme Joseph Ratzinger.

Nettement positive, cette évaluation insiste sur l'importance de ces forums où tous les hommes posent "des questions sur l'amour, la vérité et le sens de la vie", "aspirations enracinées dans le coeur humain".

Soulignant que les "réseaux sociaux font partie du tissu social", "ne sont pas un monde parallèle ou purement virtuel", le pape juge que "si la Bonne nouvelle (de l'Evangile) n'est pas connue aussi dans l'environnement numérique, elle pourrait être absente de l'expérience du plus grand nombre".

 

Le pape constate "l'émergence dans les réseaux sociaux du dialogue autour de la foi", même si, selon une étude récente réalisée aux Etats-Unis et citée par le Conseil pontifical des communications sociales, 53% des usagers des réseaux sociaux disent "ne pas avoir conscience d'une quelconque présence de l'Eglise catholique" sur ces réseaux.

Facebook, Twitter et autres "ont besoin de l'engagement de tous ceux qui sont conscients de l'importance du dialogue, du débat raisonné, de l'argumentation logique", insiste le pape, en notant que "la voix discrète de la raison peut être dominée par la rumeur des informations excessives".

"Parfois le sensationnalisme l'emporte" et "s'élèvent des voix sur un ton trop vif et conflictuel", dénonce Benoît XVI, qui estime qu'au contraire les réseaux sociaux peuvent être des lieux où "l'on dialogue et prend au sérieux ceux qui ont des idées différentes des vôtres".

 

Chaque année à l'occasion de la Saint-François de Sales, patron des journalistes, le Saint-Siège publie un message du pape qui sera ensuite diffusé largement lors de la journée mondiale des communications le 12 mai.

Ce message 2013 prend un relief particulier parce que le pape a inauguré en octobre "une Année de la foi" et met la priorité sur la "Nouvelle évangélisation". En outre il est depuis le 12 décembre sur Twitter en neuf langues, et il a plus de 2,5 millions de "followers", dont une partie le "suivent" pour le critiquer ou l'insulter.