Revue de la presse ivoirienne du 12 juillet
2013

Publié par Xinhua le Vendredi 12 Juillet 2013 à 10h52 - Médias

Voici les principales informations de journaux ivoiriens parus vendredi :

FRATERNITE MATIN

 

"L'endettement des collectivités fera l'objet d'une plus grande régulation", a indiqué le ministre Koné Bruno, porte-parole du gouvernement, à l'issue du conseil des ministres qui s'est tenu jeudi. Un décret portant création d'un comité national de coopération décentralisée a, en effet, été adopté, visant à éviter l'endettement des collectivités locales.

Désormais, il faudra un accord du ministre de l'Économie et des Finances, et celui de l'Intérieur et de la Sécurité avant de mener une quelconque coopération engageant financièrement les collectivités.

"Il s'agit d'un décret pour encadrer les activités des collectivités territoriales et des conseils régionaux", a expliqué Koné Bruno. Avant de faire remarquer: "une commune endettée, c'est l'État qui est endetté". Cette mesure permettra à l'État d'avoir un regard sur les modalités des coopérations qui unissent une commune ivoirienne, par exemple, à une autre du monde, a-t-il justifié.

 

L'INTELLIGENT D'ABIDJAN

 

La cérémonie de lancement de la campagne pour l'accélération de la réduction de la mortalité maternelle en Afrique (CARMMA) a eu lieu jeudi à l'Hôtel Ivoire d'Abidjan. Le thème de cette campagne est : "Investir dans la santé maternelle pour qu'aucune femme ne meurt en donnant la vie dans une Côte d'Ivoire émergente à l'horizon 2020".

La Première dame, Dominique Ouattara, a lancé un appel à tous les acteurs intervenant dans le domaine de l'amélioration de la santé des mères. "Nous affirmons avec force et conviction que la femme, c'est la vie. Elle a cette mission confiée par Dieu, de perpétuer la race humaine et il est donc anormal qu'elle meurt en accomplissant cette mission. Non, la femme ne doit pas perdre la vie en donnant la vie.

Tous, ensemble, chacun à son niveau, nous devons nous mobiliser pour que cesse les mortalités maternelles", a recommandé Dominique Ouattara. Dr Raymonde Goudou Coffie, ministre de la Santé et de la Lutte contre le Sida, a relevé que l'on enregistre 614 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes. Soit deux décès maternels toutes les trois heures des suites de complications liées à la grossesse, l'accouchement ou des suites de couches.

 

LE MANDAT

 

L'organe de règlement des litiges des marchés publics, dont les activités étaient interrompues pour faute d'effectif, a été installé jeudi à nouveau. Il vise à réguler les différends nés des procédures de passations des marchés.

Cette structure, dénommée Commission administrative de conciliation des litiges (CAC), est un organe consultatif, qui assure la régulation du système des marchés publics, en ce qui concerne l'intervention des acteurs internes à l'administration. Elle a pour mission de régler les différends internes à l'administration, notamment la passation, l'exécution et le contrôle des marchés publics.

La CAC prononce également des "sanctions aux infractions commises par des agents publics". La nouvelle présidente de l'organe est Ursuline Dah Kouyaté, une magistrate.

Sujet