Polio - Campagne de vaccination en Côte
d'Ivoire

Publié par Xinhua le Vendredi 24 Mai 2013 à 13h29 - Santé

Une campagne de vaccination contre la poliomyélite d'une durée de quatre jours a été lancée ce vendredi 24 mai 2013, sur l'ensemble du territoire national par le gouvernement ivoirien au profit de 7,5 millions d'enfants âgés de moins de cinq ans.

Cette campagne, la deuxième de l'année, est organisée avec l'appui des partenaires de l'initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite dont l'OMS.

"L'objectif est surtout de consolider les acquis de l'année 2012 qui a été déclarée par la communauté internationale l'année urgence polio dans tous les pays où il y a encore la nécessité de faire campagne", indique le représentant de l'OMS en Côte d'Ivoire, Dr Allarangar Yokouidé, dans une déclaration transmise à Xinhua.

Sur le plan épidémiologique, depuis juillet 2011, la Côte d'Ivoire n'a pas enregistré un seul cas de poliovirus sauvage, selon l'OMS.

 

"Le deuxième objectif de cette campagne également c'est de prévenir le risque d'importation de ce virus de la poliomyélite en Côte d'Ivoire", a souligné Dr Allarangar Yokouidé qui ajoute que le poliovirus sauvage continue de circuler dans la sous-région ouest africaine, notamment au Nigeria où 22 cas ont été enregistrés entre janvier et mai.

Le Représentant de l'OMS a indiqué qu'il s'agit d'une "vaccination synchronisée", expliquant que 12 pays de la sous-région dont cinq faisant frontière avec la Côte d'Ivoire vont organiser la campagne dans le même temps.

 

"L'objectif de cette synchronisation est surtout de maximiser les chances de vacciner tous les enfants", a-t-il justifié non sans relever les "va-et-vient au niveau des frontières" qui peuvent faire que des enfants échappent à la vaccination.

Dr Yokouidé a en outre insisté sur la stratégie du porte-à-porte mais également des sites de regroupement tels les marchés, les gares routières et les corridors pour faire vacciner tous les enfants.

 

Il a salué les efforts du gouvernement ivoirien pour améliorer la couverture vaccinale à travers l'intensification de la vaccination de routine faire mais également la qualité des Journées nationales de vaccination qui ont permis de vacciner 99% des enfants ciblés lors du premier passage du 26 au 29 avril.

"L'enjeu de cette campagne, c'est d'abord qu'il faut qu'on fasse tout pour éviter d'avoir des enfants paralysés, et surtout paralysés à cause de la poliomyélite, et c'est l'opportunité pour la Côte d'Ivoire d'être au rendez-vous de l'éradication de la poliomyélite", a dit le Représentant de l'OMS en Côte d'Ivoire.

"Depuis juillet 2011, la Côte d'Ivoire n'a pas eu un seul cas de poliovirus sauvage, nous sommes à la 2e année et pour être éligible comme pays indemne de la polio, il faut au moins trois années de suite", a-t-il fait savoir.

Il a appelé la Côte d'Ivoire à "maintenir les efforts actuels" pour pouvoir être au rendez-vous de l'éradication de la poliomyélite, cette maladie invalidante.

Sujet